Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cahiers haut-marnais

  • Spécial 1914-1918 : la Grande Guerre des civils haut-marnais, le Monument à l'amitié franco-américaine de Chaumont, le journal de guerre de Louis Dorlet

    N° 290, 3e trimestre 2018

     

    Depuis 2014 et le début des commémorations du Centenaire de la Grande Guerre, les écrits publiés sur la Première Guerre mondiale ont été nombreux. Les Cahiers haut-marnais ont d'ailleurs déjà largement apporté leur pierre à l'édifice avec 3 numéros dédiés. Mais à l'approche du 11 novembre 2018, qui constituera à n'en point douter le point d'orgue des commémorations, il paraissait inévitable de s'attacher une dernière fois à ce sujet, sans risquer toutefois de lasser notre lectorat. C'est pourquoi ce numéro regroupe des contributions de natures très différentes.

    Il s'ouvre avec une synthèse de la vie des civils haut-marnais pendant le conflit, signée Bernard Plond. Les Archives départementales peuvent être fières : leurs efforts de mise en lumière de leurs fonds paient. En effet, l'étude en question est essentiellement issue de la lecture des notes d'instituteurs... numérisées et mises en ligne ! Cet opus des Cahiers haut-marnais s'achève avec la transcription brute de notes d'un poilu haut-marnais, Louis Dorlet, réalisé par une étudiante, Anaïs Bognard-Giffard. Encore une source publiée, me direz-vous ! Certes, mais un document quelque peu différent, frappé du sceau de la minutie, et dont l'intérêt majeur réside certainement dans le rôle de Louis Dorlet pendant le conflit : conducteur de camion au sein d'un régiment d'artillerie.

    Après le centième anniversaire de l'Armistice, viendra le temps de "commémorer la commémoration" d'après-guerre. Samuel Mourin nous en donne un avant-goût, en retraçant l'histoire d'un monument chaumontais que tout le monde voit mais que peu connaissent vraiment : le Monument à l'amitié franco-américaine, érigé en 1923.

    Année paire obligeant, les Cahiers haut-marnais tiendront cet automne, les 20 et 21 octobre, leur 3e colloque biennal. Pour cette édition, qui aura pour thème "Parcs, jardins et espaces clos", nous aurons le plaisir de recevoir nos amis bourguignons de l'ABSS, comme en 1956 et en 2006. Nous espérons vous y retrouver nombreux !

    Charles Guené, président des Cahiers haut-marnais

     

    SOMMAIRE

    La Grande Guerre des civils haut-marnais, d'après les carnets d'instituteurs, par Bernard Plond

    Le Monument à l'amitié franco-américaine de Chaumont (1923), hommage haut-marnais à l'Amérique, par Samuel Mourin

    Le journal de guerre 14-18 de Louis Dorlet, présenté, transcrit et annoté par Anaïs Bognard-Giffard

    Adresse aux lecteurs : appel à contribution !

    Association bourguignonne des sociétés savantes et Les Cahiers haut-marnais, colloque à Chaumont les 20 et 21 octobre 2018 sur le thème "Parcs, jardins et espaces clos" : programme

     

    En couverture : "Dommartin-le-Saint-Père, la soupe du soir". Photo-carte. ADHM, 2 Num 135/34.

    Imprimé en 2018, 176 pages. Prix : 12 €. En stock, disponible en écrivant à cahiers.haut.marnais@gmail.com

  • Colloque biennal des Cahiers haut-marnais / 20-21 octobre 2018

    Affiche_colloque420x297_BD.jpg

    Pour leur troisième colloque biennal, les Cahiers haut-marnais ont le plaisir d'accueillir le 28e colloque de l'Association bourguignonne des sociétés savantes, sur le thème : Parcs, jardins et espaces clos. 

    Télécharger le programme

    Télécharger le bulletin d'inscription

  • (Re)construction d'églises

    N° 289, 2è trimestre 2018

     

    Plus de trois années après un double numéro consacré à l'architecture et au décor religieux, les Cahiers haut-marnais s'intéressent à nouveau aux églises, sous l'angle de leur construction et reconstruction. Il faut dire que la recherche sur les édifices religieux est particulièrement dynamique dans notre département ! Sous l'égide du professeur Patrick Corbet, notre cher vice-président, l'Université de Lorraine mène un vaste programme "Statuaire médiévale et Renaissance de l'Est de la France", auquel collabore Alain Laurent. Ce dernier propose notamment dans ce numéro le fruit de ses recherches consacrées aux églises fortifiées.

    Dans le sud du département, une thèse est en cours sur l'architecture religieuse des XIIe et XIIIe siècles dans l'ancien diocèse de Langres. Bien connue des amateurs du patrimoine puisqu'elle n'hésite pas à faire visiter les édifices qu'elle étudie, Anna Jeannel nous présente ainsi la problématique générale et les premiers résultats de son ambitieuse recherche universitaire.

    L'époque moderne n'est pas moins oubliée : Sylvain Skora, prix Gigot 2013, nous fait le plaisir d'aborder la reconstruction  des églises rurales après la Guerre de Trente Ans, chapitre directement issu de sa thèse soutenue en 2015. Quant aux reconstructions du XVIIIe siècle, elles sont mises en avant par Xavier de Massary, inspecteur des patrimoines. Cet auteur a notamment exploité les résultats du recensement du patrimoine mobilier mené par les pouvoirs publics entre 2005 et 2008.

    Ainsi, qu'ils émanent de dépouillements archivistiques ou d'observations in situ, les articles de ce numéro nous rappellent que les églises, éléments centraux de nos villages, ont rarement traversé les siècles sans heurts et modifications. Pas assez grands pour accueillir tous les fidèles, vétustes et "menaçant ruine", ou encore endommagés ou détruits au cours des nombreuses guerres qui touchèrent notre territoire, des édifices furent inlassablement construits et reconstruits, en intégrant diverses influences stylistiques.

    Charles Guené, président des Cahiers haut-marnais

     

    SOMMAIRE

    L'église de Droyes et ses défenses militaires : leurre ou église fortifiée ? par Alain Laurent

    Note brève sur les églises fortifiées en Haute-Marne, par Alain Laurent

    La reconstruction des églises rurales après la guerre de Trente Ans (1635-1715), par Sylvain Skora

    Les caractères architecturaux des églises reconstruites au XVIIIe siècle dans l'espace haut-marnais, par Xavier de Massary

    L'architecture religieuse des XIIe et XIIIe siècles dans l'ancien diocèse de Langres : problématiques et méthodes employées, par Anna Jeannel

    L'église Notre-Dame-de-la-Nativité de Cohons, par Alain Catherinet

     

    En couverture : Châteauvillain, église Notre-Dame, architecte Pierre Denis Massol, 1769. © Région Grand Est - Inventaire général

    Imprimé en 2018, 170 pages. Prix : 12 €. En stock, disponible en écrivant à cahiers.haut.marnais@gmail.com